Into the Wild : Le Yukon et l’Alaska ! (3 août – 13 août 2013)

Ça y’est ! On est enfin arrivés au Yukon ! Le pays des chercheurs d’or, ça promet….!

Bonjour Yukon !

Bonjour Yukon !

Alors on commence par Watson Lake, la ville avec une forêt de plus de 75 000 panneaux qui indiquent d’où l’on vient, et à combien de km ça se trouve !

Par ici! Non par là!

Par ici! Non par là!

Puis on commence notre tour en empruntant l’Alaska Highway ! C’est parti pour faire une boucle par l’Alaska !

Bienvenue sur l'Alaska Highway !

Bienvenue sur l’Alaska Highway !

On traverse les petites villes de Nugget City et de Teslin sur notre chemin et on croise quelques signes typiques

Oui, mais une nugget d'or !

Oui, mais une nugget d’or !

Ok y'a des moose mais où ?

Ok y’a des moose mais où ?

On arrive enfin à Whitehorse, capitale du Yukon. Une jolie petite ville avec beaucoup de choses très intéressantes à visiter. Allez, on vous emmène pour un tour!

Le Beringia Interpretive Center : Un centre dédié au détroit de Bering à l’époque glaciaire ! Un vrai mammouth laineux, un castor géant, un ours à tête plate et tout plein de trucs très vieux et passionnants nous racontent comment les hommes et la faune ont pu arriver sur le continent américain .

Mammouth laineux, les internautes, les internautes, mammouth laineux.

Mammouth laineux, les internautes, les internautes, mammouth laineux.

Puis le SS Klondike, un bateau à roue à aubes : il servait à transporter les chercheurs d’or et leurs affaires entre Dawson City et Whitehorse le long de la Yukon River . Un sacré truc , mais très drôle à visiter!!

Tous à bord!

Tous à bord!

Sympa le menu à bord du SS Klondike !

Sympa le menu à bord du SS Klondike !

La Salmon Fish ladder : C’est une échelle qui a été installée au barrage hydraulique pour permettre au saumon de pouvoir remonter le fleuve malgré l’installation de la centrale! C’est la plus longue du monde dans le genre et on peut y voir les saumons la traverser ! Le petit centre à côté est super, si vous en avez un jour l’occasion, allez y faire un tour , car on n’en parle pas dans les guides!

Allez, faut remonter tout ça petit saumon !

Allez, faut remonter tout ça petit saumon !

Coucou saumon!

Coucou !

On file ensuite vers Haines Junction, la porte du Kluane National Park, site classé au patrimoine mondial de l’UNESCO , trop beau .

Kathleen Lake, Kluane National Park

Kathleen Lake, Kluane National Park

Alaska Hwy, le long du Kluane Lake.

Alaska Hwy, le long du Kluane Lake.

On fait plusieurs randos et on se baigne dans les lacs, malheureusement on ne croise pas de wildlife. Euh…. on est dans le grand nord ou bien?

Encore une rando!

Encore une rando!

On peut pas se perdre en rando !

On peut pas se perdre en rando !

On est prévenus, mais on en voit toujours pas!

On est prévenus, mais on en voit toujours pas!

Les rivières du Kluane...

Les rivières du Kluane…

route du Kluane, sur l'Alaska Hwy

route du Kluane, sur l’Alaska Hwy

Dezadeash Lake, un plouf avant de dormir!

Dezadeash Lake, un plouf avant de dormir!

Lunch au bord du Kluane Lake

Lunch au bord du Kluane Lake

Les hauteurs rocailleuses du Kluane , avec un inukshuk

Les hauteurs rocailleuses du Kluane , avec un inukshuk

On fait aussi un saut dans le village de pêcheurs indiens à Klukshu : ici on y pêche et on y fume le saumon de manière traditionnelle. D’ailleurs quand on arrive, un paquet de saumon fraîchement pêché , attends qu’on s’occupe de lui, accroché … dans la rivière ! Au moins, c’est au frais!

Miam , les saumons à l'eau !

Miam , les saumons à l’eau !

On continue notre route pour arriver finalement à la frontière Yukon / Alaska ! On peut dire qu’on la voit bien !

Frontière au 141ème méridien, on voit même la découpe de la montagne!

Frontière au 141ème méridien, on voit même la découpe de la montagne!

La route est magnifique, mais on ne va pas très loin, car on remonte vers Chicken, pour repartir vers le Yukon par la Top of the World Highway, tout un programme! Et surtout, on croise enfin un orignal avec son petit le long de la route !

Chicken ! Ici y'a plein de nuggets !

Chicken ! Ici y’a plein de nuggets !

Madame moose!

Madame moose!

L'autoroute en haut du monde.... elle parle d'elle-même!

L’autoroute en haut du monde…. elle parle d’elle-même!

tout en haut du monde on vous dit !

tout en haut du monde on vous dit !

Un chercheur d'or, parmi plein d'autres petits campements qui cherchent encore aujourd'hui ! zut, on a oublié notre panier... !

Un chercheur d’or, parmi plein d’autres petits campements qui cherchent encore aujourd’hui ! zut, on a oublié notre panier… !

De retour au Canada, on emprunte le ferry pour arriver dans la ville de Dawson City, soit LA ville de la ruée vers l’or! Ici on sent encore pleinement l’ambiance Saloon . D’ailleurs on ne se prive pas :  on va au Diamond Tooth Gertie’s pour un spectacle de French cancan (oui oui!) et jouer au casino ! On visite aussi la ville avec les bâtiments d’époque restaurés; encore un retour dans le temps, c’est à peine si on cherche pas Croc Blanc!

Saloon! Un whiskey?

Saloon! Un whiskey?

Cette photo se regarde avec une musique de western en fond sonore....

Cette photo se regarde avec une musique de western en fond sonore….

Dites Diamond Tooth Gerties et souriez!

Dites Diamond Tooth Gerties et souriez!

French cancan au Yukon , on aura tout vu !

French cancan au Yukon , on aura tout vu !

La poste de Dawson City, conservée en l'état

La poste de Dawson City, conservée en l’état

Bienvenue à l'époque du Klondike

Bienvenue à l’époque du Klondike

La cabane au Canada! euh non de Jack London! Celui qui a écrit L'appel de la forêt !

La cabane au Canada! euh non de Jack London! Celui qui a écrit L’appel de la forêt !

On y croise deux italiens qu’on lifte jusqu’à Whitehorse ! Et c’est sur notre route pour repartir en Colombie Britannique, que l’on voit enfin un ours au Yukon… et un coyote !

Coucou!

Coucou!

Et nous voilà à nouveau quittant Watson LAke pour l’Alaska Highway, mais en direction des Rocheuses cette fois-ci !

Bye bye Yukon !

Bye bye Yukon !

Ce qu’on en retient : Le Yukon est très sauvage et ça c’est chouette. On a vraiment aimé l’ambiance gold rush de Dawson City, et l’accueil de Whitehorse. C’est sans doute pour ça qu’on y trouve beaucoup de québécois….!

Ce qu’on aime :

– Le concept du Passeport gold rush : le Yukon a mis en place un système de passeport à faire tamponner dans les principaux endroits du territoire. Une nouvelle ruée vers l’or , pour de vrai car si on est tirés au sort on peut gagner jusqu’à 3 onces d’or !!!

– les campings à 12$ avec free firewood, les paysages de fous ! Parler italien entre Dawson City et Whitehorse!

Ce qu’on aime moins: de ne pas avoir vu un seul moose en Yukon (oui celle qu’on a vu était en Alaska), et d’une manière générale, pas tant de wildlife que ça… il faudrait sans doute rester plus longtemps ou s’enfoncer dans le Kluane, mais la route nous appelle… !

Exploit notable : On s’est baignés au Yukon ! Et même 2 fois! Oui oui, dans Fox et Dezadeash Lake… parfois tous nus même! On est des fous nous!

Episode marquant : La visite de l’hôpital de Whitehorse en urgence un samedi soir… bah ouais Elo s’amuse à se coincer le pouce dans les pompes à eau des campings, alors forcément…. Résultat 697$ pour une consultation et une radio! Heureusement, rien de grave ! et heureusement, on a pris une assurance avant de partir, autant dire qu’on l’a déjà amortie !

Le petit van qui monte, qui monte! (25 juillet – 3 août 2013)

Nous voila de retour sur le continent pour un stop rapide chez nos hôtesses de la première semaine, à Burnaby dans la banlieue de Vancouver. Le temps de faire le plein de bouffe et d’essence et nous voila repartis plein nord.

Un premier stop à Lynn Canyon Park nous permet d’éprouver notre équilibre sur un pont suspendu au dessus du canyon avant de piquer une tête dans une délicieuse piscine naturelle dans la rivière :

Pont suspendu sur la Lynn River

Pont suspendu sur la Lynn River

La route que nous empruntons ensuite fait partie des plus belles du Canada : imaginez une belle langue de bitume serpentant à flanc de montagne avec vue saisissante sur l’océan au coucher du soleil… bienvenue sur la Sea to Sky highway :

Sea-to-Sky highway

Sea-to-Sky highway

Nous passons par les petits villages de Squamish et Brackendale, ce dernier étant connu comme étant la capitale mondiale du pygargue (aigle) à tête blanche (qu’on appelle souvent à tort aigle royal).

Et puis nous voici à Whistler, station de ski assez huppée, célèbre pour avoir accueilli (avec Vancouver) les Jeux Olympiques d’hiver en 2010 :

Athlètes olympiques à Whistler!

Athlètes olympiques à Whistler!

Outre les Jeux, Whistler abrite un excellent centre culturel sur les peuples amérindiens Squamish et Lil’wat : nous avons en plus la chance d’avoir un guide d’ascendance Squamish qui nous enseigne l’art du tressage de bracelet en cèdre rouge :

Suivez le guide!

Suivez le guide!

De retour dans la forêt, la route nous conduit aux Nairn Falls que nous pouvons admirer au prix d’une petite rando le long de la Green River qui porte bien son nom 😉 :

Green River au Nairn Falls Provincial Park

Green River au Nairn Falls Provincial Park

Continuant sur notre lancée des merveilles naturelles, nous sommes bluffés par la beauté du lac Joffre que nous rencontrons ensuite : une vraie carte postale canadienne (et sans retouche Photoshop s’il vous plaît!) :

Le lac Joffre et son dégradé  de bleus - blancs - verts

Le lac Joffre et son dégradé de bleus – blancs – verts

La route est longue vers le Yukon et nous continuons sur des centaines de kilomètres le long de rivières, à travers les montagnes, et les petits villages reculés comme Clinton, ancienne localité de chercheurs d’or où nous passons une bonne soirée bière et billard dans un saloon en bois, sous le regard incrédule des trophées de la faune locale :

Un petit verre en tête à tête avec l'orignal ;)

Un petit verre en tête à tête avec l’orignal 😉

Nous roulons à présent sur la Cariboo highway et le paysage change, bien qu’il fasse toujours aussi chaud. Le nombre de véhicules que nous croisons diminue tandis qu’augmente le nombre de moustiques avec lesquels nous nous battons tous les soirs avant de dormir!

Après avoir passé Prince George sans histoire (ville la plus criminalisée du Canada paraît-il…), nous empruntons la Yellowhead highway et nous commençons à voir fleurir de drôles de poubelles un peu partout :

Poubelles à l'épreuve des ours!

Poubelles à l’épreuve des ours!

En effet, nous voyageons sur le territoire des ours noirs et ces petits malins sont des gourmands, du coup il faut faire très attention à ne laisser traîner aucun déchet, aucune vaisselle salle, à moins de vouloir passer un sale quart d’heure avec l’une de ces peluches, que nous finissons néanmoins par rencontrer au détour d’un virage (les premiers d’une longue série pour notre plus grand plaisir!) :

Attention : la famille traverse!

Attention : la famille traverse!

La Cassiar highway, la dernière portion de route avant le Yukon, nous révèle encore bien des merveilles :

Au détour de la route...

Au détour de la route…

Après un bref passage par Jade City où l’on peut acheter des objets et bijoux en jade extraite localement (mais manufacturés en Nouvelle-Zélande…), le van nous conduit à travers une ville fantôme de mineurs où l’on peut encore trouver de l’or!

Alors que nous conduisons sur le dernier quart de plein d’essence en priant de ne pas nous retrouver en rade au milieu de nulle part, nous tombons sur un petit coin de paradis appelé Boya Lake qui ne figure sur aucun de nos guides, mais qui vaut sérieusement le détour :

Non, non ceci n'est PAS une piscine!

Non, non ceci n’est PAS une piscine!

Une bonne occasion de sortir les masques, tubas et palmes pour aller explorer les environs! Surtout que nous arrivons ensuite très rapidement à la frontière entre la Colombie Britannique et le Yukon…

Bienvenue au pays de la ruée vers l’or!

Ce qu’on en retient :

– Une route aux paysages variés mais souvent très longue!

Ce qu’on aime :

– Voir près d’une dizaine d’ours noirs sur la Cassiar highway au coucher du soleil… magique!

– Se baigner dans des lacs toujours plus bleus et souvent plus tempérés que l’océan 🙂

Ce qu’on aime moins :

– Les combats quotidiens avec ces en… de moustiques et de mouches qui gâchent souvent les bons moments. On réfléchit à deux fois avant de sortir du van pour cuisiner!

– Le prix de l’essence : plus tu montes vers le Yukon et plus c’est cher (jusqu’à 1,93$ par litre!)

Exploits notables :

– Plonger du haut d’un rocher dans l’eau très froide de la Lynn River sans se fracasser les os..

– Exploser une cinquantaine de moustiques dans le van avant de dormir (sales bêtes!)

Épisode marquant :

– Pierre a voulu jouer au castor sur le lac Duffey en marchant sur des troncs d’arbres flottants… il y a mouillé le maillot (pratique pour se laver ;)) !