De Toronto à Montréal : la fin du roadtrip (4 octobre – 14 octobre 2013)

Que d’eau, que d’eau, mais si peu de (bon) vin ! Puisque c’est comme ça, on repart! C’est parti pour la dernière vraie portion du road trip avant notre destination finale : Montréal. C’est là qu’on a décidé de poser nos valises pour l’hiver. Alors, en route ! On commence par Toronto, dont le symbole est la CN Tower haute de 533 mètres ! Sauf que nous, quand on arrive à Toronto, on a le pire temps possible et imaginable pour visiter la ville : brouillard bas et pluie … ! Du coup la tour est bien cachée et nous, on est en mode « conduite à l’arrache » tellement la ville est en travaux : une moyenne d’une rue bloquée sur deux! En plus, on ne peut quasiment JAMAIS tourner à gauche, ça commence bien…! Après avoir récupéré un plan de la ville dans le Centre d’informations touristiques le plus caché de l’histoire du tourisme (un petit bureau au quatrième étage d’un centre commercial… pratique!), on part à la conquête de la ville, même pas peur !

Toronto

Toronto, ses grattes ciels, sa tour et son ciel radieux…!

La caractéristique principale de Toronto est sa multitude de quartiers tous très différents les uns des autres! On atterrit alors du côté de Chinatown qui se révèle être un petit Hong Kong au cœur du Canada : tout est écrit en chinois, les étals des épiceries sont vraiment remplis de trucs chelous, parfois un peu flippants, à se demander ce qu’il y a dans ces drôles de bocaux remplis de formes qui flottent dans un liquide saumâtre, ou encore d’où vient cette odeur … originale ?! Ouais, on est en Chine, et c’est assez impressionnant!

Shanghai? Non , Chinatown, Toronto, Canada!

Shanghai? Non , Chinatown, Toronto, Canada!

Il est frais mon...euh..?? c'est quoi ces trucs ?

Il est frais mon…euh…?? c’est quoi ces trucs?

Dans la rue parallèle à l’artère principale de Chinatown se trouve le Kensington Market où l’on mange un bon burrito, et où l’on flâne le long des échoppes multiculturelles du quartier :

!

Kensigton Market, un melting pot dans une seule petite rue!

Explosion de couleurs et de verdure au marché Kensigton !

Explosion de couleurs et de verdure au marché Kensigton!

On termine la journée par la visite du Royal Ontario Museum qui vaut vraiment le détour. Nous, on s’y est pris tard, car en deux heures, on n’a pas pu voir tout ce que l’on voulait. Mais la galerie de la biodiversité est vraiment top!

La galerie de la biodiversité du musée : une belle collection !

La galerie de la biodiversité du musée : une belle collection!

le ROM ! Must do de la ville !

le ROM ! Must do de la ville!

Le lendemain le temps est encore capricieux, alors on se réfugie au St Lawrence Market, un des plus fameux du Canada et, on vous le confirme, un des plus variés ! On y trouve même un croissant et un semblant de pain au chocolat dans lesquels on mord à pleines dents! Mmmh! On se laisse aussi largement tenter par toutes les dégustations diverses et variées qui nous sont proposées : vin, fromages, moutardes, huile d’olive, pains… pas de doute on est à l’Est, et de fait, plus proches de l’Europe, et ça se sent! MIAM!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Une jolie halle abritant le marché n°1 selon le classement de National Geographic

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Un vrai régal pour les papilles mais aussi pour les yeux!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Tiens! On est en octobre ,et ça sent Halloween!

On file ensuite vers le Distillery District (tout un programme)! C’est une ancienne distillerie de whisky qui a été entièrement rénovée et réaménagée en quartier un peu  « bobo » sur les bords, mais très agréable et très industriel-chic : galeries d’art, créateurs de mode, restaurants et cafés français ou de luxe (ou les deux!), le tout dans un décor de briques rouges et de cheminées, ça crée une vraie ambiance dans un décor assez décalé. Bref, on a aimé flâner dans le coin !

Le joli décor de briques de l'ancienne distillerie au milieu des buildings !

Le joli décor de briques de l’ancienne distillerie au milieu des buildings!

On termine notre deuxième journée à Toronto par la Little Italy, où on n’entend même pas parler italien, et où on voit aussi des restos mexicains… à part quelques maillots de foot (et quelques CD de Toto Cutugno ;), rien de vraiment dépaysant! On est déçus, surtout Gertrude qui aurait bien conversé un peu dans la langue de Verdi! Merda!

Ah si quand même on goûte une spécialité sicilienne pour notre quatre heure : des cannoli ! miam

On goûte quand même une spécialité sicilienne pour notre quatre heures : des cannoli! Miam!

Le troisième et dernier jour se déroule à pieds : on serpente dans les rues de la ville en commençant par la Steam Whistle Brewery, brasserie locale qui nous fait goûter sa bière dans des bocs bien remplis et … gratuits! Mmmmh pas mauvaise la blonde!

Une petite goutte? Notre coup de coeur: la version non-filtrée!

Une petite goutte? Notre coup de cœur : la version non-filtrée!

Et bim ! Une brasserie en plein cœur de Toronto ! On est bien au pays de la bière!

Et bin! Une brasserie en plein cœur de Toronto! On est bien au pays de la bière!

On dit « coucou » à la CN Tower dont on ne voit que le pied (vu que le reste est quelque part, perdu dans le ciel gris) et on continue dans le centre ville où l’on passe devant le Rogers Center,  dans le quartier des spectacles et de la mode, avec ses enseignes rigolotes. On passe par un bout de la ville souterraine, « The Path », qui abrite essentiellement des boutiques (pratique quand il fait -30°C en hiver !). Puis on débouche sur un centre commercial qui possède un « food court » particulier : c’est une place entièrement réservée à de la nourriture « naturelle » voire biologique, déclinée sous toutes ses formes : pizzas, sandwiches, salades, grillades, boulangerie et épicerie! Youpi, on sait où on déjeune aujourd’hui!

Oui oui, c'est bien la tour CN ! C'est écrit dessus!

Oui oui, c’est bien la tour CN! C’est écrit dessus!

L'entrée du souterrain The Path !

L’entrée du souterrain The Path!

DSC_0289 (2)

Bon bah, vous savez lire quoi! 😉

Le quartier des spectacles, et des restaurants "français" pas du tout clichés! : chez Marcel, et le Saint Tropez...!

Le quartier des spectacles, et des restaurants « français » pas du tout clichés! : chez Marcel, et le Saint Tropez…!

DSC_0315 (2)

Le mall avec sa volée de bernaches et son food court « Richtree Natural Market »

Une fois le ventre plein, on termine notre visite par le centre financier, et la mairie! On n’y a pas croisé Rob Ford, le maire-people-trash de la ville qui fume du crack et qui est saoul un jour sur deux. Dommage, c’est un peu notre idole du moment !

La nouvelle mairie! Heureusement, on vous a épargné les yeux, on a laissé l'oeuvre d'art devant !

La nouvelle mairie! Heureusement, on vous a épargné les yeux, on a laissé l’oeuvre d’art devant!

l'ancien hôtel de ville ... bizarrement on préfère celui-là !

l’ancien hôtel de ville … bizarrement on préfère celui-là !

Les buildings sont VRAIMENT hauts et le ciel VRAIMENT bas ! Ça fait un drôle d'effet non ?

Les buildings sont VRAIMENT hauts et le ciel VRAIMENT bas! Ça fait un drôle d’effet non?

En partant de Toronto, le brouillard s’est levé, et on aperçoit ENFIN le haut de la tour CN !! Bye bye Toronto, on reprend la route direction Ottawa !

Et enfin la CN Tower en entier!

Et enfin la CN Tower en entier!

La météo n’est vraiment pas avec nous, donc on passe par l’autoroute et c’est sous un joli soleil  (enfin!) qu’on arrive à Kingston! Non, ce n’est pas la Jamaïque mais une petite ville charmante entre Toronto et Ottawa, sur le bord du lac Ontario. On y visite le musée pénitentiaire, juste en face de la prison ! Il vaut le détour rien que pour voir les techniques développées par les prisonniers au cours de l’histoire de l’incarcération pour pouvoir s’évader, se défendre, fumer ou écouter la radio ! Ça remet aussi pas mal en perspective le rôle de la prison…!

Le musée pénitentiaire dans la jolie maison du directeur...! Je te raconte pas l'ambiance quand tu fais une soirée!

Le musée pénitentiaire dans la jolie maison du directeur…! Je te raconte pas l’ambiance quand tu fais une soirée!

Sympa le supplice de la chaise à eau...

Sympa le supplice de la chaise à eau…

Une cachette dans les plateaux repas!

Une cachette dans les plateaux repas!

Les armes retrouvées dans la prison au cours de l'histoire, et les échelles aussi

Les armes retrouvées dans la prison au cours de l’histoire, et les échelles d’évasion aussi!

On fait un tour dans le centre-ville et on saute dans le ferry pour aller sur Wolf Island, petite île couverte d’éoliennes, et avec une chasse aux « Charlie » le long des routes! Nous on le trouve 2 fois! On roule jusqu’au poste de douanes USA-Canada à l’autre extrémité de l’île pour rendre le petit papier vert du visa touristique! Et oui, vous vous souvenez du douanier du Michigan, ultra-suspicieux et zélé ? Et bien à part nous avoir traités comme des clandestins, il ne nous a pas dit que lorsque vous avez un visa terrestre US, vous devez rendre aux douaniers le petit papier vert qui est accroché dans votre passeport AVANT sa date d’expiration. Dans le cas contraire, vous seriez considérés comme étant en infraction et auriez des problèmes pour rentrer à nouveau aux Etats-Unis. C’est quoi déjà leur crédo ? Ah oui! « Freedom »…. En tous cas nous on le rend notre visa, on ne reviendra pas vous voir tout de suite les gars!

Le centre ville charmant de Kingston

Le centre ville charmant de Kingston

Wolfe Island, et ses éoliennes

Wolfe Island, et ses éoliennes

Charlie est quelque part ici...

Charlie est quelque part ici…

Et quelque part par là !

Et quelque part par là! L’avez-vous trouvé aussi?

On the road again ! On prend la route qui longe le fleuve Saint Laurent, et on suit la Thousand Island Parkway et son chapelet de petites îles ravissantes. En plus, les couleurs de l’automne sont bel et bien arrivées, et on en prend plein les yeux! Le Parc National se visite essentiellement en bateau (bah oui c’est que des îles!), alors on se renseigne pour une petite croisière, mais quatre cars de Japonais sont déjà là, prêts à embarquer! Tant pis, pas de croisière « hors saison » pour nous cette fois-ci! Alors on s’arrête à Mallorytown, au bord de l’eau dans un vrai petit coin de paradis aux allures de plage (sisi)!

L'automne est bien là!

L’automne est bien là!

Un petit coin de paradis au bord de la mer.. euh non du Saint Laurent !

Un petit coin de paradis au bord de la mer.. euh non du Saint Laurent!

Moi? J'habite sur le Saint Laurent, l'île n° 256, normal !

Moi? J’habite sur le Saint Laurent, l’île n° 256, normal!

On remonte ensuite le Canal Rideau, au bord duquel on joue les funambules sur la Black Rapid Lockstation (une écluse quoi) et on arrive enfin à Ottawa, à travers laquelle on s’offre un virée by night avant de poser les roues de Van’s sur le parking de Walmart du coin…

Ma cabane au Canada sur une écluse du Canal Rideau

Ma cabane au Canada sur une écluse du Canal Rideau.

Ottawa, c’est la capitale fédérale du Canada, la capitale des capitales, la ville des fonctionnaires quoi! On s’attend alors à beaucoup de bâtiments administratifs laids….mais non! Ottawa est un petit bijou, situé le long du fleuve des Outaouais (Ottawa River), de l’autre côté duquel se trouve le Québec! La ville est donc à cheval sur les cultures anglo- et francophones! Et ça se sent! Elle vibre d’histoire avec son Parlement victorien, elle brille avec les buildings de verre de la city, et elle est animée avec son fameux marché Byward Market.

On prend beaucoup de plaisir à visiter le Parlement, véritable bijou architectural. On observe les deux chambres (verte et rouge), et on reste sans voix dans la bibliothèque de l’édifice, seul vestige original de la première construction, avant que le feu (1916) ne ravage tout. Le seul bémol, c’est que dans la bibli, on ne peut pas prendre de photo! Zut! On pose aussi beaucoup de questions à notre guide concernant le système fédéral canadien, et on est assez stupéfaits d’apprendre qu’au Canada, si les députés de la chambre rouge sont élus, les sénateurs quant à eux sont nommés par le Premier Ministre. En plus, ils le sont jusqu’à l’âge de 75 ans! S’il arrive de temps à autre qu’un canadien originaire des Premières Nations (comprenez les Amérindiens) arrive à siéger, rien n’exige leur représentation, contrairement au Québec par exemple… Et c’est pas tout : les domaines comme l’éducation, ou la santé sont gérés par chaque province, alors que la défense relève de la compétence fédérale! Normal…! Notre guide, qui n’a pas 30 ans, est un véritable puits de sciences concernant la politique canadienne, n’hésitez pas une seconde, foncez-y ! En plus les visites sont gratuites et disponibles en français et en anglais, et la vue sur la ville depuis le sommet de la Peace Tower vaut le coup d’œil !

DSC_0549 (2)

Le Parlement du Canada, un des seuls du pays qui ne soit pas en travaux! Ouf!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le couloir vers la bibliothèque, ça vous laisse deviner la beauté qu’on y a trouvé au bout!

DSC_0578 (2)

La reine Victoria, traîne toujours dans le coin…!

On continue la visite par le Château Laurier, aujourd’hui devenu hôtel de la chaîne Fairmount (comme tous les hôtels/châteaux de luxe dont on vous a parlé jusqu’à présent!). On hallucine devant le menu qui propose un burger alors que la chambre la plus simple coûte 300$! Bon, nous ce soir, on dormira chez notre sponsor parking/camping/hôtel : Walmart! En contrebas du château se trouve l’embouchure du Canal Rideau et ses nombreuses écluses! Les bords sont aménagés pour se balader et en hiver le canal devient une patinoire géante! Nous on profite des derniers rayons du soleil qui se couchent sur les arbres aux couleurs de feu de l’automne (lyrisme).

On se croirait dans un Walt Disney non ?

On se croirait dans un Walt Disney, non?

Le soleil nous a suivi tout le long de notre séjour à Ottawa, et on s’est dégoté un petit spot avec vue sur le fleuve et les oies sauvages le long de la ceinture verte de la ville pour le petit déj! Trop top!

Le petit déjeuner au soleil au Canada un 10 octobre! A la vôtre !

Le petit déjeuner au soleil au Canada un 10 octobre! A la vôtre!

On a envie de nature alors on part pour le Parc de la Gatineau, de l’autre côté du fleuve, côté Québec, à seulement 20 minutes de voiture! On fait la randonnée du Mont King : un must do surtout avec les couleurs de l’automne! De l’orange, du rouge, du vert, des camaïeux de jaunes,… bref l’été indien, le mythe du Canada : tout est vrai et c’est sublime!

Les magnifiques couleurs de l'automne! On en prend plein les yeux, et on chante du Joe Dassin....!

Les magnifiques couleurs de l’automne! On en prend plein les yeux, et on chante du Joe Dassin….!

Après les éléphants roses, le Lac Rose ! La drogue nuit gravement à la distinction des couleurs! Ne fumez pas les érables, merci.

Après les éléphants roses, le Lac Rose ! La drogue nuit gravement à la distinction des couleurs! Ne fumez pas les érables, merci!

La ballade sur le Mont King...

La ballade sur le Mont King…

On roule jusqu’à l’extrémité nord du parc pour louer un kayak (juste avant la fermeture en fin de journée) et conquérir le Lac Philippe. Il est 16h30, le soleil commence doucement à se coucher, le ciel est doré, et sur le lac, il y a nous, et un gang d’oies sauvages…. Le rêve!

Kayak en été indien...

Kayak en été indien…

De retour à Ottawa, on visite le charmant quartier du Byward Market qui s’étend sur plusieurs pâtés de maisons, et qui est composé d’une multitude de boutiques : boulangeries, épiceries, maraîchers, restaurants en tous genres! On y trouve notamment beaucoup de produits français, ça sent bon et c’est coloré!

La halle du marché By

La halle du marché Byward

Le Moulin de Provence, snack bar où est passé Obama !

Le Moulin de Provence, snack bar où est passé Obama!

On visite aussi la ferme expérimentale d’Ottawa! Enfin, non en fait elle ne se visite pas, c’est tout un ensemble de parcs et jardins, ainsi que des bâtiments de recherche sur l’agriculture…. Bizarre qu’on ne puisse pas voir… quelque chose à cacher peut-être?! Bref, on se rabat sur les jolis jardins botaniques.

Les zolies fleurs du Jardin botanique d'Ottawa!

Les zolies fleurs du jardin botanique d’Ottawa!

On remonte un peu la ville pour aller faire un tour dans un parc d’un autre genre : le Rideau Hall, demeure du Gouverneur Général du Canada (celui qui représente la couronne d’Angleterre, oui madame!). Le parc est magnifique et couvert de feuilles de toutes les couleurs dans lesquels courent plein d’écureuils… et plein de Japonais!  On termine le tableau par les chutes Rideau Falls au coucher du soleil!

La piaule du Gouverneur, assez modeste!

La piaule du Gouverneur, assez modeste!

Oh la belle rouge!

Oh la belle rouge!

Oh la belle jaune!

Oh la belle jaune!

Après les Japonnais, les écureuils sont les grands squatteurs des jardins du Gouverneur :)

Après les Japonnais, les écureuils sont les grands squatteurs des jardins du Gouverneur 🙂

Dernier jour à Ottawa ! On traverse le pont Victoria pour la Gatineau, au Québec et on visite l’impressionnant Musée Canadien des civilisations ! On y passe des heures à découvrir notamment la plus grande collection de totems amérindiens du Canada! Il faudrait deux jours pour tout faire alors on sélectionne, mais ça vaut vraiment le détour pour les petits comme pour les grands!

Architecture en forme de vagues ondulantes, pour éviter aux mauvais esprits de se cacher dans les coins...

Architecture en forme de vagues ondulantes, pour éviter aux mauvais esprits de se cacher dans les coins…

La plus grande collection de totems amérindiens au monde... impressionnant!

La plus grande collection de totems amérindiens au monde… impressionnant!

Sculpture inuit d'orque, presqu'à taille réelle!

Sculpture inuit d’orque, presqu’à taille réelle!

Et voilà on prend la route pour Montréal en direct, mais avant, on goûte les fameuses « queues de castor » : à mi-chemin entre le beignet et la crêpe, c’est pas mauvais, mais c’est très TRÈS gras !

Vous reprendrez bien un peu de gras sur votre queue?

Vous reprendrez bien un peu de gras sur votre queue?

Ce qu’on en retient : la visite de deux métropoles canadiennes majeures, mais tellement différentes, entre une capitale administrative très agréable, et une capitale économique très vivante (quoiqu’un peu grise!). Sans oublier une petite route vraiment belle, la Thousand Islands Parkway.

Ce qu’on aime : pouvoir profiter d’un magnifique été indien à la fois dans la nature, mais aussi en ville, notamment à Ottawa qui reste notre coup de cœur canadien!

Ce qu’on aime moins : se frayer un chemin au milieu des Japonais qu’on pensait déjà repartis à la fin de l’été ; se prendre une prune à Ottawa par un agent municipal un peu trop zélé, alors qu’on avait mis un ticket de stationnement, expiré seulement de 8 minutes (d’abord!)

Exploit notable : il ne vient pas de nous cette fois-ci, mais du Parlement d’Ottawa, qui a su rendre hommage aux animaux tombés lors de la Première Guerre Mondiale. C’est ainsi qu’on  peut voir sculptés sur le linteau de la porte menant à la Memorial Chamber : un pigeon (messages), un chien (secours), un cheval (déplacements), un cerf (nourriture), un âne (transports), et des rats (déminage).

Episode marquant : Alors qu’on pensait avoir semé les mariés du parc national de Riding Mountain au Manitoba (ceux qui avaient débarqués au milieu de notre pique-nique), on se retrouve cette fois-ci au milieu de pas moins de quatre mariages pendant notre visite du Distillery District de Toronto. Rien ne sert de fuir puisqu’on sera une fois encore confrontés à un dernier mariage au milieu de la grande galerie des totems du Musée des Civilisations d’Ottawa!

C’est à la fois contents et avec un petit pincement au cœur qu’on prend la route pour Montréal (à moins que ça ne soit les queues de castor qui ne soient pas passées !?!) . C’est qu’on commence à en avoir un peu ras le moteur du road trip, des parkings Walmart et des douches quand on peut! Mais c’est vrai que la route a été vraiment belle et l’aventure haute en couleurs! Heureusement pour nous, d’autres aventures nous attendent dans l’une des villes phares de la (si) Belle Province! Alors, pour la dernière fois en 2013 : en route Van’S!

4 réflexions sur “De Toronto à Montréal : la fin du roadtrip (4 octobre – 14 octobre 2013)

  1. Oh waaaaaou on peut laisser des commentaires!!!! Bah alors moi j’aime ce principe de remercier les animaux morts pour la guerre!

  2. Pingback: L’hiver autour de Montréal : à la découverte du Québec blanc ! (janvier – mars 2014) | benji et gertrude

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s